mardi 11 décembre 2007

Nostalgie viennoise et Weihnachtskekse



Tous les ans, c'est la même chose. Au mois de décembre, je me laisse envahir par la nostalgie la plus profonde (à l'opposé de celle de Natalia, météorologiquement parlant) : celle de ma période viennoise. Y repenser me déchire le coeur.

C'est simple, ma vie se découpe en deux parties bien distinctes : avant-Vienne (autrement dit les ténèbres) et après-Vienne... sauf qu'aujourd'hui, d'autres divisions essentielles se sont rajoutées : avant-Poulet et après-Poulet ; avant-blog et après-blog (et sans doute d'autres à venir)...
Dans mon calendrier personnel, nous sommes donc en l'an 8 après-V.
Et, toujours dans mon calendrier personnel, le mois de décembre est autrichien.

Je me revois assise à mon bureau, face à la fenêtre, dans la grande pièce qui me tient lieu de chambre et de salon. De part et d'autre de mon bureau, des livres sont alignés sur le sol. Aux murs, j'ai scotché des affiches et des cartes postales, de peur que les murs blancs ne me rendent folle. A l'autre bout de la pièce sont posées deux valises dans lesquelles est rangée la plus grande partie de mes vêtements (car je n'ai aucune armoire), tandis que le reste est entassé pêle-mêle sur le canapé, à côté de journaux en cours de lecture. Je dors sur une chauffeuse dépliée, au niveau du sol. Mon chauffage est une machine à gaz dont la tuyauterie fait un bruit d'enfer, mais je finis par m'y habituer.
Ma cuisine est trop grande pour moi et mon four à gaz brûle toutes mes tentatives de gâteaux.
Mes seuls compagnons sont Yann, Jacques, Barbara... mais je suis bien dans cet appartement, et surtout, vivre à Vienne me ravit, malgré l'immense solitude.

Je rêvasse assise à mon bureau, je regarde la neige tomber en me réchauffant les mains sur un mug de thé aux fruits rouges. Je me dis que j'irais bien chez Diglas, mais comme je n'ai aucune envie de me faire courser par un Krampus dans les rues de Vienne, ce sera pour une autre fois. Et puis, je pense à ces biscuits de Noël apportés par certains profs du lycée et généreusement distribués aux collègues dans la Konferenzzimmer (salle des profs). Je découvre les traditions locales, et celle-ci me plaît tellement que je me promets de la suivre une fois rentrée à Paris (mais c'est encore loin, je n'en suis qu'à mon 3ème mois à Vienne). Pour l'instant, je n'ai que des Lebkuchen du commerce, fourrés à l'abricot et enrobés de chocolat, dont je ne me lasse pas.

Et puis, cette phrase aperçue sur une colonne Morris locale, tellement vraie pour moi :

Man kann einen Menschen aus Wien herausnehmen, aber nicht Wien aus einem Menschen.

******

Lebkuchen (au chocolat)
recette tirée de , plus ou moins



pour 60 Lebkuchen environ

310 g de farine de seigle
1 c.c. de bicarbonate de soude
175 g de sucre glace
1 1/2 c.c. d'épices pour Lebkuchen
3 petits oeufs
80 g de miel

Pour l'enrobage :
400 g de chocolat noir
100 g de beurre

Dans un grand saladier, mélanger la farine de seigle, le bicarbonate de soude, le sucre glace et les épices.
Ajouter les oeufs et le miel, mélanger et travailler la pâte jusqu'à obtenir une boule (au besoin, rajouter un peu de farine).
Préchauffer le four à 180 °C.
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur 1/2 cm d'épaisseur, découper des formes à l'emporte-pièce, et les poser sur une (ou des) plaque(s) tapissée(s) de papier sulfurisé, en les espaçant de 2 cm au moins.
Enfourner 10 minutes (maximum) à 180 °C. Les Lebkuchen doivent rester moelleux.

Faire fondre le chocolat avec le beurre.
Avec une fourchette, tremper chaque Lebkuchen dans le chocolat, racler le surplus de chocolat en-dessous et poser sur un plat recouvert de papier sulfurisé.
Laisser sécher plusieurs heures.
(Certains ont été glacés à la manière des Zimtsterne, comme vous pouvez le voir en haut à gauche de la photo)

Les Lebkuchen sont meilleurs au bout de quelques jours.

******

Zimtsterne (pas vraiment orthodoxes)
recette provenant d'un livre que je ne retrouve pas, et largement remaniée



pour 50 étoiles environ

200 g de poudre d'amandes
60 g de sucre en poudre
100 g de sucre glace
3 c.c. de cannelle moulue
160 g de farine
2 blancs d'oeufs

Pour le glaçage :
150 g de sucre glace
1 blanc d'oeuf monté en neige
1/2 c.c. d'extrait de vanille liquide

Dans un grand saladier, mélanger la poudre d'amandes, les sucres, la cannelle et la farine.
Ajouter les blancs d'oeufs et mélanger jusqu'à obtenir une boule.
Préchauffer le four à 150 °C.
Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte sur 1 cm d'épaisseur (maximum), découper des étoiles à l'emporte-pièce et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner 10 minutes (maximum) à 150 °C.

Mélanger le blanc d'oeuf monté en neige avec le sucre glace et l'extrait de vanille.
Etaler le glaçage sur les étoiles et laisser sécher.

Normalement, je sais qu'il n'y a pas de farine, et que les ingrédients sont plus proches de ceux des macarons... Il n'en reste pas moins que ces Zimtsterne sont très bons, pas durs du tout, pour peu qu'on ne les surcuise pas et qu'on les conserve dans une boîte bien hermétique.

******

Linzer Augen
recette provenant de



pour 60 Linzer Augen environ

300 g de farine
200 g de beurre
100 g de sucre glace
2 jaunes d'oeufs
100 g de poudre d'amandes
zeste d'1 citron
2 sachets de sucre vanillé
une pincée de sel
1 oeuf (pour dorer)

Pour garnir :
confiture de fraise (ou autre)

Verser la farine dans un grand saladier, ajouter le beurre froid coupé en petits morceaux et mélanger du bout des doigts pour obtenir une poudre grossière.
Ajouter le reste des ingrédients et amalgamer le tout pour former une boule.
Envelopper la pâte et la mettre au frais pendant 30 minutes au moins (pendant ce temps, on peut préparer la pâte pour les Vanillekipferln).
Préchauffer le four à 180 °C.
Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné, découper des formes à l'emporte-pièce et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Sur la moitié des biscuits, découper un rond (avec un petit évideur à pommes par exemple).
Dorer les biscuits avec un oeuf battu.
Enfourner 10 minutes à 180 °C. Les biscuits doivent dorer légèrement.
Une fois cuits, garnir les biscuits avec un peu de confiture de fraise. Eventuellement, saupoudrer de sucre glace.

******

Vanillekipferl
recette tirée de , aussi


280 g de farine
100 g de poudre d'amandes
200 g de beurre
60 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
1 oeuf

Pour enrober :
sucre vanillé
sucre glace

Dans un grand saladier, mélanger la farine avec la poudre d'amandes et le sucre vanillé.
Ajouter le beurre froid coupé en petits morceaux et mélanger du bout des doigts pour obtenir une poudre grossière.
Ajouter le sucre glace et l'oeuf et amalgamer le tout en une boule.
Envelopper la pâte de film transparent et mettre au frais 30 minutes environ.
Préchauffer le four à 200 °C.
Prélever des bouts de pâte, former des petits boudins de la taille d'un doigt, les modeler en forme de croissants (parce que "Kipferl" veut dire "croissant", donc aucune raison de les faire en carrés ou en losanges. Sinon, autant appeler "étoiles" des biscuits ronds, ou inversement...) et les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner 10 minutes à 200 °C.
A la sortie du four, passer chaque croissant dans un mélange de sucre glace et de sucre vanillé.




Cette année, j'ai fait les recettes dans cet ordre, qui me paraît optimal. Les premières fois, il me fallait quasiment 2 jours entiers pour tout faire. Aujourd'hui, en suivant cet ordre, 24 heures "suffisent".
Pour les conserver, je les stocke dans des boîtes en fer blanc, avec une lamelle de pomme pour les Lebkuchen et les Zimtsterne (ça permet de les garder moelleux, d'après le Fini's Feinstes). Mais de toute façon, ils sont distribués tellement vite que je n'ai pas vraiment à me préoccuper de leur conservation...

45 commentaires:

Eryn a dit…

Tu me fais rêver avec tes écrits. Je rêve d'y aller ... On se l'était promis avec le Masculin. Et puis je suis tombée enceinte il y a 4 ans, ça a été repoussé, mis de côté. Et je suis enceinte de nouveau ! Lol

Va falloir qu'on se décide !

Tous ces gâteaux sont sublimes, on aurait envie de tout goûter. Ma mamie faisait ces biscuits pour les noëls quand on était petits, dommage qu'elle n'en fasse plus tellement aujourd'hui ! Grâce à toi, on a les recettes :p

Bon après-midi :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Quels magnifiques biscuits! Ton beau billet m'a rendue nostalgique ;-P...

Bises,

Rosa

Clairechen a dit…

J'adore cette période de l'année où tous les parfums sont au RV. Et bien sûr les Plätzchen... Les tiens sont absolument magnifiques!

Provence a dit…

Délicieusement tentants ces petits biscuits.

Grand Chef a dit…

Nous avons tous des avants et des après, tu évoques ça très bien. En plus je tombe sur la chason "les cerfs volants" de biolay en lisant ça, je trouve que ça colle pas mal...

Liliy Gnocchi a dit…

Superbe superbe! Je les trouve vraiment "pro" tes biscuits! et tes photos aussi...
Chez moi c'est ce soir que commence "l'industrie" des petits biscuits de Noël. Qu'on va essayer de ne pas laisser brûler...

Gracianne a dit…

Oh, des boites pleines d'etoiles recouvertes de neige. Tu as decidement de jolis souvenirs gourmands.

Natalia a dit…

Oui, la vie est faite d'"avant" et d'"après"... Même pour une nostalgique de soleil et de lumière, ces biscuits donnent envie de neige, de thé ou de grog au coin du feu, et de l'atmosphère inimitable de l'Europe centrale à l'approche de Noël !

Isabelle a dit…

Je partage ta nostalgie viennoise... Sauf que pour ma part, le souvenir est encore plus rapproché. En effet, l'hiver passé je me trouvais encore au café Central en train de boire mon heisse Schokolade mit Obers... Sniff, sniff.
Tes Plätzchen sont superbes.

loukoum°°° a dit…

Et oui, top synchro! =)
Tu as une très jolie façon d'évoquer ton calendrier personel...
Tes photos sont magnifiques et que dire de tes étoiles, elles ont l'air bien plus moelleuses que les miennes, je note ta recette, les Zimtsterne c'est LE truc où j'ai pas encore trouvé LA recette qui me plait

Ici aussi point besoin de se soucier de la conservation, entre moi qui en distribue à droite à gauche et tout ceux qui piochent allègrement dedans, ça ne dure jamais jusqu'au 24 ^^

Tifenn a dit…

24h oh oui! mais elles le valent bien...c'est beau, c'est magique, un peu gelé, un peu froid dehors et si chaud, si moelleux dedans.

Anonyme a dit…

Je cherchais justement la recette des petits pains d'épices au chocolat ! super ! J'aimerais bien savoir comment mettre de la confiture au milieu; je vais voir...

Rosine a dit…

L'anonyme, c'est moi !
http://c.rosine1.free.fr

marion - il en faut peu pour ... a dit…

hiiiiiiiiiiiii ! les étoiles à la cannelle !!!! Je les ai découvertes ce we et j'en suis déjà folle !!!!! j'en veux !!!!!!!! Mais pourquoi je m'en suis pas rapporté plus ? :(
pffffffffffffffff

b comme bon a dit…

Merveilleux ces petits gâteaux et la nostalgie doit être plus douce en les croquant… j'en prendrais presque un billet pour Vienne…

Stephanie (Philadelphie) a dit…

C'est SUPERBE, tout ceci ! BRAVO !! Moi aussi, je suis un peu dans la folie des "cookies", en ce moment. C'est sympa, comme folie, d'ailleurs...
Bisous !

Natalia a dit…

Puisque je les ai goûtées, je peux dire que tes Zimtsterne sont merveilleuses : moi aussi je les préfère ainsi, ni trop croquantes ni trop sèches...

Miss Lola a dit…

Magnifique c'est toi qui a confectionné tout ces biscuits, c'est de la folie, j'adore!

Saperlipopote a dit…

là je pense que tu as eu un débarquement de lutins qui, attirés par l'odeur alléchante de tes préparations, ont squatté chez toi en refusant de reprendre le travail avant que tu ne leur ais concocté une montagne de friandises. tu n'as pu que leur obéir !...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Merci à tous (eh oui, la présence d'un Grand Chef m'oblige à l'emploi du masculin...). Je n'ai vraiment pas eu le temps de visiter vos blogs ces derniers jours, je suis empêtrée dans des péripéties administratives universitaires qui m'épuisent...

Je vois que les Zimtsterne intéressent particulièrement certaines personnes ;-) Je viens d'en manger un, et (contrairement à mes craintes) ils sont quand même un peu moelleux, donc j'en suis très contente finalement. Je crois que comme les Lebkuchen, ils sont meilleurs au bout de qq jours.

Sinon, pour celles et ceux qui veulent visiter Vienne, je suis prête à servir de guide ;-)

Flo Bretzel a dit…

Je comprends la nostalgie qui t'envahie, Vienne est une ville magnifique. De plus, le côté "préparatifs de l'Avent" est tellement festif en Autriche comme en Allemagne. A Munich aussi, je me suis mise aux fourneaux pour les plätzchen, aujourdh'hui ce sont les Vanillekipferl qui sont à l'honneur!
http://bretzeletcafecreme.blogspot.com/2007/12/pltzchen-12-vanillekipferl.html

lena sous le figuier a dit…

Tu fais resurgir mes souvenirs heureux d'enfance dans ce pays à la réputation mitigée, pas toujours politiquement correct. Certainement trop isolé, entouré de ses montagnes, Internet lui va bien...
Ici Noël et Pâques sont sous l'influence de l'Autriche, alors je retourne à mes Zimtsterne et autre Weihnachtsgebäck
Tes photos sont si...si...les superlatifs me manquent!

Flo a dit…

Je pense essayer toutes tes recettes, les photos relatent une réalisation magistrale !

Philo a dit…

Tes photos sont vraiment très belles, je sens l'odeur de tes biscuits d'ici. J'aime beaucoup ta proposition de photos pour La Table du MOnde. Bises

Émilie a dit…

Merci pour toutes ces recettes tellement plus significatives que celles glanées dans les livres. Je vais me lancer, mais par quoi pouvons-nous remplacer les épices pour Lebkuchen ?

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Emilie : Tu peux utiliser un mélange d'épices pour pain d'épices, ça marche très bien. D'ailleurs, je me demande si ce n'est pas la même chose...?

Eglantine a dit…

Quel florilège de recettes tu nous offres, admirable tous ces petits gâteaux. Ceux au seigle me plaisent particulièrement !

Minouchkah a dit…

Ta période viennoise me ravit, de quoi me donner des recettes de biscuits très tentants! Bravo et merci

noémie magimix a dit…

je te comprends, moi c'est pré et post Glasgow

Cécile a dit…

On a tous nos calendriers et nos nostalgies personnels, tu évoques en tous cas la tienne avec une sensibilité qui me touche et le piano qui accompagne cette lecture me semble presque aller ds le sens de ton propos...
Quant aux gâteaux, ils sont terriblement tentants, je crois d'ailleurs que je vais t'emprunter la recette des étoiles...

mimosa a dit…

La satisfaction de vivre dans une ville que l'on aime apporte bien plus que le confort de certain appartement..tu évoques cela très bien, j'aime beaucoup l'épisode de la tasse de thé digne d'un roman! tu as cet art de me faire voyager à chaque fois!
Je ne connais pas ces petites choses enrobées de chocolat..à découvrir donc!
mimosa

Gloria a dit…

This is a wonderful recipe, I want to tell you I nominate you to a Meme and the questions are in my blog, the questions are from food.. xxxxGloria

cuisineplurielle a dit…

merci pour ce florilège de douceurs, ah!! flâner à Vienne sur le marché (oublié le nom, je ne suis pas du tout germanophone) qui s'étire au pied des demeures art déco avec leurs mosaïques multicolores et sentir les épices, les épices, les épices et repartir avec toutes sortes de pains, plus parfumés les uns que les autres...
http://cuisineplurielle.canalblog.com

Bolli a dit…

Je ne savait pas que tu étais Wienerin! Pas mal ta phrase, et vraie!
Je peux te comprendre, car en décembre, chez moi, c'est pareil, toutes les habitudes allemandes sortent ( Plâtzchen, Adventskranz) disons, j'y pense, mais je trouve que ça ne va pas à Paris, je ne sais pas, donc, j'y pense et j'ai le mal de pays comme un chien quand je surfe sur les blogs comme les tiens, où je vois mes plätzchen.....
Merci!!!
Küss die Hand gnä Frau, ohne Wiener Schmäh!

loukoum°°° a dit…

Pour avoir gouté aux Zimtsterne de La Mangue, je peux vous le dire: n'hesitez plus, testez et ADOPTEZ sa recette c'est une merveille!
Et je ne dis pas ça car elle a eu la gentillesse de me permettre d'y goutter, non, c'est juste car elles sont parmis les meilleures que j'ai pu gouter (et je sais ce que je dis, je suis -à moitié- alsacienne quand même)!!

Rita a dit…

merci pour ce petit voyage nostalgique, tu m’as donnée envie d’en faire et je me suis lancée. J’en mange tous les ans en fin d’année quand on va à Fribourg in Brisgau dans le sud de l’Allemagne d’où est originaire ma belle mère. Les Noëls à Fribourg sont ponctués chaque année de zimtsterne, de linzer et de vanille kipferln déposés au pied de l’arbre, chaque personne recevant une assiette nominative, garantissant ainsi une répartition minimale démocratique des cadeaux!

MlleOr a dit…

Avec ton post du jour, je reviens en déc 2007 pour te prendre ta recette de Zimtsterne.
Je sens qu'ils vont faire fureur !

saso a dit…

meine lieben schatzerln,

il s'agit de 'Kekse' et non pas de Plaetzchen', comme ceux qui sont passés par Vienne le savent... Car comme c'est vrai, man kann einen Menschen aus Wien nehmen aber Wien nicht aus einem Menschen. Les récettes sont absolument délicieuses, et ce blog un pur plaisir. Et je me mets illico presto à la fabrication de tout cela. Sauf pour les Vanillekipferln, cette recette est celle da ma grand-mère autrichienne.

(les chéchés) a dit…

je dois te rendre hommage... après avoir pris la recette chez pauline, j'ai plus qu'adopté ta recette de jolies étoiles à la cannelle. othodoxes ou pas, elles sont parfaites, moelleuses (et cette fois, on n'a pas pleuré -mais on ne va jamais pouvoir étaler ça!)
chic chic chic, et merci beaucoup!
ton dessin sera livré début janvier... je suis confuse, mais là, je suis très occupée... :(
je t'embrasse!

NONO67 a dit…

Après avoir découvert ton site grâce à Pauline et après avoir vu tes photos et bien je me suis lancée : Zimsterne - lebkuchen - Linzer Augen. Trop Top.
Excellentes tes recettes vraiment trop top. Pour les Vanillekipferln, j'ai pris la recette de Pauline (j'espère que tu m'en veux pas, mais je l'aime bien notre petit Loukoum)
A très vite.

Julia* a dit…

Ta recette de Zimsterne est formidable. Merci ! Je l'ai adoptée à mon tour et dorénavant, je ne passerai plus un seul Noël sans étoiles à la cannelle :-)

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Ravie que ces Kekse vous plaisent :-) Moi non plus, je ne passe jamais un Noël sans Zimtsterne (alors qu'il m'arrive parfois de zapper les autres).

Emi a dit…

En passant chez Loukoum°°° j'ai essayé ta recette des Zimtsterne, c'est délicieux!! Alors merci!!

MM a dit…

Emi : Merci à toi ! J'en suis ravie ! J'ai l'impression que cette recette est en passe de devenir la plus appréciée du blog :-)

loukoum°°° a dit…

J'avais fait les Lebkuchen l'an dernier (parce que chaque année je les trouve trop trop bons!) mais j'avais eu du mal avec le glacaçage, ça ne donnait pas du tout un résultat aussi joli que les tiens, tu as un conseil pratique? ;)